top of page

L’AFGSU – L’Attestation de Formation aux Gestes et Soins d’Urgence.

Dernière mise à jour : 16 févr. 2023

Formation obligatoire, dispensée aux étudiants de 4ème année. Retour sur cette expérience, à travers le regard de deux étudiantes.


L’AFGSU est une formation obligatoire pour tout professionnel en contact avec des patients. À l’école, elle est dispensée aux étudiants de 4ème année FI Post-bac, qui, par groupe de 10, et selon un planning précis, se rendent pendant 3 jours à l’hôpital de Pontoise. L’objectif, grâce à un apprentissage pratique, est d’être opérationnel en cas de situation d’urgence.

Vous l’aviez découvert dans un précédent article, c’est M. DEGRAVI, médecin urgentiste, SAMU et SMUR à l’hôpital de Pontoise, également enseignant à HOLISTÉA, qui assure cette formation aux futurs ostéopathes de l’école.

Mais ce mois-ci, c’est le regard et l’expérience vécue par les étudiants qui nous ont intéressé, grâce à Solène C. et Laurine P. qui nous ont livré leurs impressions sur ce stage hors-les-murs. Et c’est un bilan très positif qu’elles nous ont dressé.

Au regard de la formation en ostéopathie, ce stage est un grand rafraîchissement des connaissances et de leur mise en application. Cette formation les a rassurées quant à leur confiance en elles, et confortées dans leurs capacités de thérapeute en devenir.

M. DEGRAVI est un réel atout dans leur formation. Il les connait et surtout il connait l’ostéopathie et la formation qu’ils ont reçue jusqu’alors. En plus d’être un brillant médecin qui aime partager son expérience du terrain, il est aussi un excellent formateur, sachant les pousser dans leurs réflexions en cours de maturité, susciter le stress afin de les plonger au plus près de la réalité des situations mises en scène lors du stage, et révéler tout leur potentiel.

Elles soulignent que ce stage intervient au bon moment de la formation, les préparant ainsi à leur entrée imminente en clinique.

Précieux support à leur formation, le stage a agi sur leur conscience plus personnelle également, comme simple être humain avant d’être ostéopathe. Elles ont pu réaliser notamment la gravité de certaines situations quotidiennes et l’importance de gestes simples, mais vitaux, qui sauvent des vies.

Elles nous confient être vraiment contentes d’avoir suivi ce stage, sentiment partagé par toute leur  promotion, et nous confirment, pour l’avoir vécu, qu’il est nécessaire à tout point de vue. Et à leur tour, elles perpétuent le conseil de M. DEGRAVI, en transmettant et sensibilisant autour d’elles, aux gestes qui sauvent.

Rechercher :

Rubriques

bottom of page